Rendez-vous : Événements à venir

mar
27
mer
19 h 00 min « Le camée de Nancy, de Néron à ...
« Le camée de Nancy, de Néron à ...
mar 27 @ 19 h 00 min – 20 h 30 min
Causerie réservée aux adhérents du Cercle GAREN   Plus d’informations
avr
3
mer
13 h 30 min Les Salines Royales de Dieuze et...
Les Salines Royales de Dieuze et...
avr 3 @ 13 h 30 min – 19 h 15 min
Visite et voyage réservés aux adhérents du Cercle GAREN Plus d’informations
avr
4
jeu
13 h 30 min Les Salines Royales de Dieuze et...
Les Salines Royales de Dieuze et...
avr 4 @ 13 h 30 min – 19 h 15 min
Visite et voyage réservés aux adhérents du Cercle GAREN Plus d’informations
avr
23
mar
7 h 30 min Voyage à Bliesbruck et Sarreguem...
Voyage à Bliesbruck et Sarreguem...
avr 23 @ 7 h 30 min – 19 h 30 min
Voyage à Bliesbruck et Sarreguemines « Sur les traces romaines et faïencières » réservé aux adhérents du Cercle GAREN Plus d’informations  
 

Historique

L’association est née dans les semaines qui précédaient le centenaire de l’Ecole de Nancy célébré en 1999.

A l’origine, des habitants du Parc de Saurupt souhaitaient en savoir un peu plus sur l’histoire de leur quartier loti précisément en 1901, sur les constructions architecturales, sur les artistes de l’époque, sur ce passé quelque peu oublié, celui de l’Ecole de Nancy.

La référence à Emile Gallé, incontestable chef de file du mouvement de l’Art Nouveau à Nancy, s’imposait : comme il avait résidé avenue de la Garenne et qu’il avait installé son usine, le Groupe d’Action et de Réflexion sur l’Ecole de Nancy pouvait être abrégé en GAREN. D’où encore le lapin (de garenne) qui sert de logo. A présent, son territoire s’étend bien au-delà de son… terrier.Quant à « Cercle » pris dans le sens de club ou d’amicale, il tend à souligner que l’association évite un enseignement érudit, de type scolaire, lui préférant un « savoir en partage ». Les sujets choisis sont abordés non comme des conférences, mais plutôt comme des entretiens, comme des « Causeries », avec la précision essentielle qu’elles sont illustrées. Car c’est la représentation, c’est l’image qui prime, donnant un accès immédiat et sensible à toute œuvre. Ce sont des vues qui mettent à portée du regard et de compréhension, un musée idéal du thème abordé.

D’où vient l’attrait de ces « Causeries illustrées » dont l’affluence constante est le meilleur signe de l’intérêt qu’elles suscitent ? Probablement de la diversité des sujets développés qui s’étale de l’objet décoratif à l’architecture. Mais tout autant des qualités des intervenants : soit des spécialistes reconnus qui sont souvent des auteurs de publications, soit des descendants de familles illustres (Daum, Emile André, les Prouvé…). Ces deux approches sont naturellement complémentaires.

La fidélisation du public a bientôt entraîné un trop plein, d’où les désagréments d’un accès limité et donc de refus. La solution, qui semble agréer à tous, est de doubler les séances : la première a lieu le mardi à 18h30 et la seconde, identique, est offerte à huit jours de là, le mercredi, cette fois à 20h30.

Les « Causeries illustrées » du Cercle GAREN sont annoncées par voie de presse et par sa Lettre adressée à domicile aux cotisants ; simultanément, une information est diffusée gratuitement dans les points publics (dont l’Office du Tourisme de Nancy) et à la MJC Pichon (7, rue du Recteur Senn à Nancy) où la salle de spectacle accueille confortablement les réunions qui sont de libres accès, au rythme d’une par mois (de septembre à juin). Le site http://cerclegaren.fr peut également être consulté.

D’autres animations sont proposées aux membres du « Cercle GAREN ».